En direct

Le chef de la police judiciaire d’Alger mis en détention à Tizi Ouzou

  • Selon des sources concordantes d’Ennahar, ce dernier qui faisait partie de la police judiciaires, avait été écarté des rangs de la police il y a quelques mois pour dépassement et abus de pouvoir alors qu’il était à la tête de la police judiciaire de la capitale.
  • Le dossier du mis en cause a été transféré au tribunal de Tizi Ouzou où il devait être jugé pour dépassement.
  • L’arrestation du chef de la police judiciaire serait en rapport avec l’affaire du commissaire principal de police Kamel Benghomari, ancien chef de service de wilaya des renseignements généraux à la sûreté de wilaya d’Oran, qui a passé 34 ans dans le secteur, accusé dans une affaire de drogue et innocenté. Ce dernier a été réhabilité et désigné directeur adjoint de la sûreté de wilaya de Mostaganem par le défunt Ali Tounsi.
  • Selon des sources, le suspect Ziane serait impliqué dans les accusations portées contre lui.
  • Par ailleurs, l’affaire Messaoud Ziane serait aussi liée à l’affaire des biens illégaux appartenant à l’ex chef de la police judiciaire, qui faisaient l’objet d’une enquête, qu’il aurait acquis illégalement.
  • Le cas de Ziane coïncide avec les promesses du Général El Hamel de lutter contre toute forme de dépassement et d’enrichissement illégal.
  •  
  • Ennahar/ Dalila B.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close