En direct

Le chef terroriste Abou Djaffar abattu

  •    Izza Rezki, alias Abou Djaffar, principal financier d’Aqmi selon la presse, a été abattu vendredi soir avec un autre homme, également un membre actif de l’organisation et identifié comme Boulguediene, dans les alentours de Boudouaou, banlieue de Boumerdès.
  •  
  •    Les autorités n’avaient pas immédiatement identifié les deux hommes auxquels l’armée a tendu une embuscade après qu’ils eurent refusé de se rendre, selon la presse.
  •  
  •    Le quotidien El Watan précise qu’Abou Djaffar, ex-membre du Groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) devenu Aqmi, âgé d’une quarantaine d’années, a rejoint le maquis en 1994.
  •  
  •    Les deux quotidiens indiquent, citant des sources sécuritaires, que Droukdel avait chargé Abou Djaffar de "structurer les phalanges de l’ex-GSPC qui écument les maquis de l’est du pays".
  •  
  •    Ces deux dernières semaines, selon les mêmes sources, les forces algériennes ont aussi éliminé cinq terroristes notoires dans cette zone.
  •  
  •    Abelmalek Droukdel a pressé la France dans un message diffusé jeudi de négocier directement avec Oussama Ben Laden la libération des otages -cinq Français, un Togolais, un Malgache- enlevés dans la nuit du 15 au 16 septembre sur le site d’une mine d’uranium du groupe nucléaire français Areva à Arlit, dans le nord du Niger.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close