Monde

Le Congrès juif européen veut boycotter "Durban II"

  •    Cette conférence qualifiée par ceux là même qui bafouent les droits de l’homme (le CJE) d’être « un affront à tous ceux qui défendent les droits de l’Homme et combattent le racisme, la xénophobie et l’antisémitisme », dans un communiqué. Heureusement que le ridicule ne tue pas.
  •  
  •    L’organisation fustige notamment «le vocabulaire et le ton » utilisés dans le projet de déclaration d’ouverture de la conférence, « totalement inacceptables pour un document officiel de l’ONU », et salue la décision américaine de ne pas participer à cette conférence. Bien entendu, les Etats-Unis confirment encore une fois leur soutien aveugle à l’état sioniste.
  •  
  •    Un responsable du département d’Etat américain a annoncé vendredi que les Etats-Unis, après avoir un temps participé aux discussions préparatoires de "Durban II", ne participeraient pas à la conférence.
  •  
  •    La conférence sur le racisme doit se dérouler du 20 au 24 avril au Palais des Nations à Genève. Elle doit assurer le suivi de celle qui s’était déroulée en 2001 à Durban, en Afrique du Sud, et qui s’était terminée dans la confusion et sur des accusations d’antisémitisme.
  •  
  •    Les Etats-Unis et Israël avaient claqué la porte en protestant contre le ton anti-israélien de la réunion et la tentative de pays arabes de faire adopter une résolution assimilant le sionisme à du racisme.
  •  
  •    Par ailleurs, le CJE a critiqué le rapport, jugé trop timoré, sur l’antisémitisme publié lundi par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (ADF).
  •  
  •    "C’est trop peu et trop tard", résume le CJE à propos de ce rapport, qui souligne le lien entre la vague constatée d’actes antisémites et la situation au Proche-Orient. Il regrette notamment que l’Agence n’ait pas étudié le lien entre les commentaires à caractère antisémite publiés dans les médias et les passages à l’acte.
  •  
  •    Le Congrès juif européen organise un symposium le 30 mars à Bruxelles, sous le patronage du Parlement européen, auquel il invite des experts de la Communauté, des mouvements contre le racisme et des membres des gouvernements européens.
  •  
  •  ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close