En direct

Le conseil national du FFS débat de la restructuration du parti

 Le conseil national du Front des forces socialistes (FFS) s’est réuni vendredi à Alger en session ordinaire qui se déroule à huis clos pour débattre notamment de la restructuration du parti.

Le conseil national qui se réuni pour deux jours, examinera la question de la restructuration des instances du parti qui devrait intervenir avant l’organisation des congrès régionaux du FFS qui se tiendront le mois de juillet prochain, a souligné le premier secrétaire national du FFS, Ali Laskri.

L’instance qui regroupe 96 membres, dont un exclu, évaluera également la campagne des dernières législatives (10 mai) menée par le parti ainsi que la situation politique du pays.

M. Laskri a relevé que le conseil national discutera également de la situation interne du parti et des dernières décisions prises à l’encontre de cadres militants de sa formation politique.

Deux cadres du parti ont été suspendus de toute activité au sein et au nom du parti pour s’être opposés à la participation du parti aux dernières législatives et avoir tenu publiquement (dans la presse) des propos dans ce sens, et considéré cette participation de "compromission avec les cercles du régime".

Il s’agit de l’ancien premier secrétaire national du Front des forces socialistes (FFS), membre du conseil national et député élu sur la liste de Tizi-Ouzou aux dernières législatives, Karim Tabbou, et de Samir Bouakouir, représentant du FFS à l’étranger.

L’actuelle session du conseil national, qui sera sanctionnée par une résolution qui sera rendue publique, demain samedi, se tient après la série de rencontres qu’a eues M. Laskri avec les conseils fédéraux du parti dans 42 wilayas, consacrées à l’évaluation de la campagne des législatives du 10 mai dernier.

M. Laskri a estimé qu’en général la campagne menée par le FFS lors des dernières législatives a été appréciée "positivement" par les structures du parti.

Le plus vieux parti d’opposition en Algérie a réussi à décrocher 27 sièges au sein de la nouvelle Assemblée populaire nationale (APN) après son boycott successif des législatives de 2003 et 2007.

Dans la matinée, les députés du FFS se sont réunis au siège du parti pour préparer la séance de dimanche 24 juin de l’APN qui sera consacrée à l’adoption de la liste des vice-présidents de l’APN, à l’annonce de la formation des groupes parlementaires et à l’installation des bureaux des 12 commissions permanentes.

Le FFS avait annoncé que son groupe parlementaire avait décidé de ne pas occuper des postes de responsabilité dans l’actuelle Assemblé

 
 
 

Algerie – ennaharonline

 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!