En direct

Le coordinateur d’El Qaïda au Maghreb Islamique’, ‘Abou Daoud’ blessé

  • Les services de sécurité ont arrêtés le père du terroriste suite à des informations reçues sur l’assistance de ce dernier au terroriste Abou Daoud après sa grave blessure qu’il a eue lors d’un accrochage entre les forces de la gendarmerie marocaine et les éléments du groupe terroriste qu’il dirigeait.
  •  
  • Selon les mêmes sources, le père du terroriste a tenté de porter secours à son fils sur les terres algériennes mais n’avait pas pu à cause de l’hémorragie qui l’avait empêchée de l’emmener dans un hôpital algérien. Ce dernier avait voulu alors le faire passer sur le territoire marocain.
  •  
  • Cette arrestation est survenue après des investigations menées auparavant et qui ont révélés l’implication de 13 personnes sur l’axe Tlemcen – Maghnia, parmi lesquels figuraient trois anciens repentis qui avaient bénéficié de la loi sur la paix et la réconciliation nationale.
  •  
  • Le terroriste Djamel Karkabou, alias Abou Daoud Slimane est considéré comme le doyen des éléments terroristes qui activent dans le groupe islamiste armé (GIA), au sein de Katibat El Ahoual’ dirigée par Kada Ben Chiha. Abou Daoud a ensuite quitté cette Katibat en 1998, lors de la création du groupe salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) il rejoint alors la deuxième région où il a activé en parallèle au sein de l’organisation ‘les défenseurs de la prédication salafiste’ sur l’axe Tlemcen, Aïn Defla, Ghelizane. Ensuite il s’était établit pendant les dernière années de son activité aux frontières à Maghnia comme coordinateur des cellules de soutien logistique qui activent dans les territoires marocains et les groupes terroristes activant sur les monts Asfour à Tlemcen.
  •  
  • Djamel Abou Daoud, né en 1975, joui d’une position importante au sein de l’organisation terroriste, étant responsable des opérations logistiques pour le fief d’El Qaïda à Boumerdès et Tizi Ouzou. Il est aussi considéré comme le seul dans la région à refuser la réconciliation nationale. Ce dernier a participé à des opérations terroristes qui ont coûtées la vie à sept agents de douanes durant les dernières années. Il est aussi impliqué dans des affaires de destruction de biens publics et incendies.
  •  
  • Selon des sources, des membres de sa famille avaient effectués à cinq reprises des contactes avec leurs fils dans le but de le convaincre de déposer les armes et rejoindre la réconciliation nationale.
  •  
  • Abou Daoud est un homme très instruit. Lorsqu’il avait rejoint les groupes terroristes, il suivait des études à l’université de Tlemcen. Il connaît très bien la géographie de la région et les monts Asfour vu qu’il pratiquait la contrebande avant de rejoindre le groupe islamiste armé en 1995.
  •  
  • Ennahar/ Yacine B.
  •  
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close