En direct

En Vidéo: Le corps du petit Anès Berdjem inhumé à Chelghoum-Laïd (Mila)

Accompagné d’une grande foule émue aux larmes, le petit Anès Berdjem (5 ans) a rejoint sa dernière demeure mardi après-midi à Chelghoum-Laïd (Mila).

  Le corps du petit garçon porté disparu depuis trois semaines alors qu’il jouait près de la maison de son grand-père à Mila et retrouvé son vie le dimanche 4 octobre a été accompagné par plusieurs milliers d’habitants de Chelghoum-Laïd, de Mila et de wilayas voisines, ainsi que des autorités locales dans un élan de compassion avec sa famille, traumatisée et abattue.

  Après le dernier regard des membres de sa famille, le petit innocent, enveloppé dans l’emblème national, a été transporté dans une ambulance de la protection civile le long de l’avenue 1er novembre vers la mosquée Ibn Badis où la prière du mort a été accomplie.

  Une vraie marée humaine a accompagné le petit garçon vers le cimetière sous les cris de « Allaho Akber »,« Allah et Chahid habib Allah ».

  Les  citoyens présents à l’enterrement ont appelé les autorités à infliger la peine maximum aux criminels s’il s’avérait qu’il s’agit d’un crime.

  La ville de Chelghoum-Laïd était paralysée au moment de l’enterrement et la majorité des commerçants ont baissé rideau dans une ambiance de consternation.

  Des affiches ou il était écrit  « nous sommes tous avec Anès » ont été placardées dans divers endroits de la cité ainsi qu’au chef-lieu de wilaya.

  L’enquête est toujours en cours sous la direction du procureur de la République près le tribunal de Mila pour faire toute la lumière sur les tenants et aboutissants de cette affaire dont l’épilogue est si douloureux.  

 

 

commentaires

commentaires

Tags
Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *