Sports

Le CRB remporte la Coupe d'Algérie 2009

  • Le CRB, qui a longtemps été ballotté au cours du match par une athlétique équipe bordjienne, a réussi contre toute attente à résister aux assauts des  »criquets » pour porter l’estocade ultime dans les tirs de réparation.
  •  
  • Pourtant, ce sont les Bordjiens qui domineront ce match joué avec une température de 40 degrés à l’ombre, dans un stade archicomble, paré aux couleurs chatoyantes des deux clubs.
  • Si dans les tribunes la confrontation s’est soldée par un nul équitable entre les deux galeries qui avaient bien soutenu leur équipe, sur le terrain la bataille du milieu sera incontestablement dominée par le CABBA.
  •  
  • Des occasions, il y en aura surtout côté bordjien, mais les tirs sont soit mal cadrés, soit superbement interceptés par le gardien Belouizdadi, Fellah, l’homme du match.
  •  
  • Le tournant du match interviendra à la 85é lorsque, à la suite d’un tir mal renvoyé par Fellah, le bordjien Hachoud envoie le cuir dans les décors, alors que les bois étaient grands-ouverts.
  •  
  • Ce ratage monumental allait coûter cher aux bordjiens. Sans avoir atteint des sommets, le match sera quand même plaisant à suivre, et les actions bordjiennes seront plus incisives, avec une bonne construction au milieu de terrain.
  •  
  • Côté Chabab, le jeu est basé sur des contres des coéquipiers de Mamri, et Berradja soufflera le danger à plusieurs reprises dans les 18 yards du CABBA, mais sans vraiment inquiéter un Kial impérial.
  •  
  • Dans le temps additionnel, ce sera encore le CABBA qui ratera les occasions les plus nettes de scorer, alors que le Chabab n’en aura qu’une qui sera également ratée lamentablement.
  •  
  • Et, même sous une chaleur étouffante, les deux équipes ne rechignent pas à aller au charbon, jusqu’au coup de sifflet final de M.Bennouza.
  •  
  • La séance fatidique des tirs aux buts sera un supplice de trop pour les bordjiens, eux qui avaient le trophée au bout des pieds. Inexpérience, précipitation ou manque de concentration dans les moments critiques du match?
  •  
  • Ce sera en fait la loi implacable de Dame coupe qui tranchera: le trophée ira à l’équipe qui a su garder son calme, et rester concentrée sur son sujet, remporter la coupe d’Algérie 21009.
  •  
  • Chez les joueurs du CABBA, il y avait de l’amertume, de la tristesse, mais un zeste de bonheur. Celui rare d’avoir joué une finale de coupe d’Algérie devant des gradins archicomble.
  •  
  • Au CRB le trophée, le 6é de son histoire, au CABBA les honneurs. Rendez-vous en 2010.
  •  
  • Ennaharonline/aps
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close