Sports

LE CRIQUET PELERIN ARRIVE

  • Le PCCLA regroupe, outre des représentants des ministères de l’Agriculture et de l’Intérieur, des membres de la gendarmerie et de l’armée. Ces mesures préventives ont été prises par le Maroc après l’apparition de criquets pèlerins dans le nord de la Mauritanie, selon la même source.
  • Jeudi dernier, un responsable mauritanien avait annoncé une infestation de criquets pèlerins sur une superficie de 40.000 hectares dans le nord de la Mauritanie, où des équipes spécialisées sont à pied d’oeuvre.
  • Selon le PCCLA, la "capacité de traitement est suffisante pour faire face à une éventuelle invasion aussi bien sur le plan des pesticides que sur les plans organisationnels".
  • Le déclenchement du dispositif de lutte a été marqué, selon le PCCLA, par la "mise à niveau du matériel existant et le recyclage du personnel permanent" au Maroc. Il a été également décidé de "recenser et entretenir les pistes d’atterrissage pour les avions" d’épandage.
  • Le Maroc a acquis ces dernières années une solide expérience en matière de lutte contre les criquets pèlerins en provenance de Mauritanie. La dernière lutte antiacridienne dans le sud du royaume remonte à la campagne agricole de 2003-2004. L’opération avait coûté au Maroc la somme de 35 millions de dollars environ.
  •    
  • AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!