En direct

Le développement du système informatique aux Affaires religieuses améliorera la qualité des services

Le ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Moussa Benhamadi, a affirmé jeudi à Alger que le développement du système informatique des affaires religieuses contribuera à "l’amélioration de la qualité des services du secteur et de la gestion du fonds de la zakat".Dans une intervention lors d’un atelier sur "Le système informatique des affaires religieuses et du wakf", le ministre a indiqué que "le développement du système informatique permettra au ministère des Affaires religieuses et du Waqf d’améliorer ses relations avec les donateurs et les bénéficiaires".A ce propos, il a annoncé le renouvellement de la convention cadre, l’introduction de nouveaux sites, le développement de la base de données du waqf et l’élaboration d’un fichier national sur les biens waqf afin de faciliter le règlement de litiges.Ces projets, financés par le fonds de la zakat, seront confiés à des compétences nationales relevant d’entreprises émergentes du cyber parc de Sidi Abdallah, a fait savoir le ministre.Le développement du système informatique implique le développement du site web du ministère des Affaires religieuses et de celui des directions de wilaya, a indiqué M. Benhamadi qui ajouté que "ces projets seront bientôt finalisés".Le premier responsable du secteur a par ailleurs salué la "volonté politique visant la généralisation des TIC dans les différentes directions et institutions et la promotion de la culture numérique dans la secteur des affaires religieuses"."Ces axes contenus dans le plan d’action du ministère s’inscrivent dans le cadre de la mise en oeuvre du programme du président de la République", a-t-il rappelé.Il s’agit notamment du raccordement de 668 sites du secteur des affaires religieuses et du waqf (le centre culturel islamique et ses annexes au niveau des wilayas, mosquées et écoles coraniques) ainsi que la formation de 120 imams en informatique.Pour sa part, le ministre des Affaires religieuses et du Waqf, M. Bouabdallah Ghlamallah, a salué cette orientation vers l’utilisation des TIC dans le secteur des affaires religieuses.Plusieurs interventions ont été présentées durant cet atelier sur le programme de développement de l’Agence nationale de promotion et de développement des parcs technologiques (ANPT), la relance du waqf, la gestion de la zakat outre la présentation du projet pilote de la banque de données du waqf.

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!