En direct

Les chaînes TV privées accusées de "piratage", sommées de payer 50 milliards à l'ONDA

Le Directeur général de l’Office national des droits d’auteur et droits voisins, Sami Bencheikh El-Hocine, a accusé, lors de son entretien accordé à la Radio algérienne, les chaînes de télévision privées de « piratage ».

Selon le DG de l’ONDA, les chaînes privées exploitent « sans autorisation », des œuvres artistiques et littéraires, ne jugeant aucunement de « restriction à la liberté », le fait d’avoir sommé, samedi dernier, les chaînes de télévision privées algériennes de payer leurs redevances sur les œuvres artistiques audiovisuelles. Sami Bencheikh affirme ainsi que les redevances des chaînes privées pour les cinq dernières années sont estimées à « au moins 50 milliards de centimes ».

En outre, Sami Bencheikh affirme que l’Office a reçu plusieurs plaintes de pays arabes et d’ambassadeurs sur la diffusion, par certaines chaînes privées, de films et séries télévisées sans autorisation aucune. Ce qui, selon lui, compliquerait les relations avec les pays en question et mettrait en péril les efforts de l’Office pour le respect des droits de la propriété intellectuelle. 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close