En direct

Le djihad ne peut être légal en dehors de l’autorité du gouvernant

  • Pour le Cheikh, les différents groupes djihadistes n’ont aucune légalité s’ils ne sont pas sous l’autorité des dirigeants et gouvernants, citant en exemple El Ajeri qui prévenait des courants des Khawaridj.
  • Le Djihad, dit-il, est plus vaste que le combat car il implique le sacrifice physique, le sacrifice des biens et tout ce qu’on possède. Combattre les mécréants nécessite que des conditions soient réunies ; la foi, les moyens matériels et sous l’autorité d’un tuteur (les gouvernants). Pour cheikh Ferkous, sortir de l’autorité des dirigeants est la cause des graves conflits entre les musulmans. Le résultat, l’effusion du sang, la perte des droit et la disparition de la stabilité et de la sécurité.
  • C’est pourquoi les musulmans sont faibles et sont devenu une proie à tous leurs ennemis.
  • Les musulmans, selon cheikh Ferkous, doivent veiller à rester soudés derrière leurs gouvernants auxquels ils doivent vouer respect et obéissance et ce, dans le but de préserver la stabilité et la sécurité de la nation.
  •  
  • Ennahar/ Dalila B.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!