En direct

Le FFS appelle les travailleurs à "être vigilants" et à "ne pas céder aux manipulations"

Le premier secrétaire du Front des forces socialistes (FFS) a appelé mercredi à Alger les travailleurs algériens à "être vigilants" et "à ne pas céder aux manipulations et aux tentations extrémistes"."Tout ce qui se passe autour de nous, nous exhorte à être lucides et vigilants. Nous ne devrons pas céder aux manipulations et aux tentations extrémistes", a affirmé M. Ali Laskri au cours d’une rencontre, à l’occasion de la fête des travailleurs."Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire que la situation sociale est intenable, que la précarité est excessive (…). Il n’y a pas de solution miracle. La mobilisation pacifique est le seul remède pouvant mettre fin à cette dégringolade", a-t-il poursuivi.Pour M. Laskri, les mobilisations syndicales récurrentes "incitent à l’optimisme" et témoignent de "la vitalité de la société" algérienne, ajoutant toutefois qu’il fallait réunir les conditions "d’un saut qualitatif dans l’action syndicale pour la construction de la société par la voie pacifique".Il a souligné, par ailleurs, que le respect des luttes syndicales constituaient un "des credo fondamentaux" de son parti, précisant, à ce propos, que le pluralisme syndical est considéré comme "une garantie solide pour la défense des intérêts moraux et matériels des travailleurs, du développement économique, de la démocratie politique et des droits de l’homme"."Le pluralisme syndical est un prolongement logique du pluralisme politique. Il devient une alternative pour redynamiser la société et contribue à la création de dynamiques de changement", a-t-il soutenu. Pour lui, la fête des travailleurs intervient, cette année, dans un contexte marqué par "la grogne sociale et le regain de tension" entre les travailleurs et les pouvoirs publics."Le pays subit des transformations économiques très violentes et des mutations sociales rapides et ce sont malheureusement les couches sociales les plus défavorisées qui paient le prix fort", a-t-il dit, observant que le chômage avait atteint des proportions "alarmantes et la précarité devient la règle".M. Laskri a appelé, en outre, à "la réhabilitation du politique et du vrai sens de l’action collective et à ne pas céder aux sirènes de la manipulation".

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!