Culture

Le film « L’étoile d’Alger » de Rachid Benhadj primé à Sousse

Le réalisateur Rachid Benhadj a remporté mercredi soir le « Prix du meilleur long métrage pour jeunes » du 12e Festival international du film pour l’enfance et la jeunesse (Fifej) de Sousse (Tunisie), pour son film « L’étoile d’Alger », annoncent les organisateurs.

« L’étoile d’Alger », adaptation libre du roman éponyme de l’écrivain algérien Aziz Chouaki, primée auparavant au 32e Festival d’Alexandrie du cinéma méditerranéen, était en compétition dans la session « Long métrage pour  jeunes » avec quatre autres films d’Argentine, de Tunisie, de Russie et de France.

Sorti en 2016, le film explore les années de violence terroriste et la montée de l`extrémisme religieux dans les années 1990 et déroule, en 102 minutes, l`histoire d’un chanteur d`un quartier populaire d`Alger qui rêve de devenir une star.

Le court métrage italien « il Silenzio » de Farnoosh Samadi et Ali Asgari, a remporté le « Prix du meilleur court métrage pour jeunes », pour lequel les films « Le voyage de Keltoum » de Anis Djaad et « Je te promets » de Mohamed  Yargui étaient en lice.

Fondé en 1991, le Festival du Film pour l’Enfance et la Jeunesse à Sousse  (Fifej), vise entre autres objectifs à faire connaître la production  cinématographique internationale destinée à l’enfance et à la jeunesse et à  promouvoir l’échange entre les jeunes du monde.

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close