En direct

Le FLN favorable à une révision "profonde"de la constitution

  •    Le FLN préconise "une révision dans le fond" de la Constitution actuelle qui fut adoptée dans un contexte particulier en 1996, à savoir les violences de groupes armés islamistes – lesquelles ont fait près de 200.000 morts depuis 1992, selon un bilan officiel -, a déclaré M. Belkhadem dans un entretien à l’agence de presse APS.
  •  
  •    M. Belkhadem, également représentant personnel du président de la République Abdelaziz Bouteflika, n’a cependant pas précisé les modifications profondes qui seraient nécessaires.
  •  
  •    Selon M. Belkhadem, le président Bouteflika avait, bien avant la révision constitutionnelle de novembre 2008, souhaité une révision "profonde" de la Loi fondamentale mais avait dû se contenter d’une révision partielle.
  •  
  •    M. Bouteflika avait fait supprimer en particulier la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels successifs, lui permettant d’obtenir un troisième quinquennat en avril 2009.
  •  
  •    Le patron du FLN a toutefois précisé que son parti refuserait "une proposition politique qui fait table rase de tout ce qui a été réalisé depuis l’indépendance (en 1962), la proposition d’une Assemblée constituante".
  •  
  •    Une partie de l’opposition notamment le Front des Forces socialistes de l’opposant historique Hocine Aït Ahmed réclame depuis des années l’élection d’une assemblée constituante en Algérie.
  •  
  •    Le FLN constitue, avec le Rassemblement national démocratique (RND) du premier ministre Ahmed Ouyahia et du Mouvement de la société de la paix (islamiste), l’Alliance présidentielle au pouvoir en Algérie.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!