Monde

Le fonds InfraMed pour la Méditerranée doté de 385 millions d'euros

  •    Le lancement de ce fonds avait été annoncé en juillet 2008 par la Caisse des dépôts française, bras financier de l’Etat, et son homologue italienne, la Cassa depositi e prestiti, qui lui apportent chacune 150 millions d’euros.
  •    Parmi les autres contributeurs d’InfraMed, on compte la Banque européenne d’investissement (BEI), institution financière de l’UE, à hauteur de 50 millions d’euros, mais aussi la Caisse de dépôt et de gestion du Maroc et la banque égyptienne EFG Hermes qui vont investir entre 15 et 20 millions d’euros, selon un communiqué.
  •    Ce fonds, qui vise une dotation totale d’un milliard d’euros, investira dans "les régions sud et est de la Méditerranée".
  •    Il avait été présenté à son lancement comme une contribution à l’Union pour la Méditerranée (UPM) voulue par le président français Nicolas Sarkozy et qui réunit les pays de l’Union européenne et ceux du sud de la Méditerranée. Son but principal est de promouvoir des projets de développement concrets.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close