Monde

Le fou de la Libye bombarde les manifestants

  • Par ailleurs, des officiers libyens ont fait sauter hier soir un avion à l’aéroport de Benina au moment ou ce dernier allait atterrir avec à son bord des mercenaires africains, selon le journal « Achark Al Awsat ».
  • Selon des sources libyennes bien informées le colonel Kadhafi aurait fait appel au commandant Abdesslam Djelloud, ex numéro deux du régime dans les années quatre-vingt dix, qui avait quitté la scène politique libyenne pendant plus de 20 ans, et ce afin qu’il intervienne pour faire arrêter les troubles qui ont fait un grand nombre de morts.
  • Les mêmes sources ajoutent dans ce sens, que Djelloud avait eu une violente discussion avec Kadhafi, lui faisant savoir qu’il refusait d’intervenir si ce dernier n’arrêtait pas les carnages commis par l’armée, la police et les mercenaires africains contre les civils. « Je refuse ces propositions mais je suis prêt à aller à Benghazi et faire tout ce qui est en mon pouvoir pour arrêter les manifestations si un nombre de revendications urgentes sont prises en considération », a-t-il dit.
  •  
  • Ennahar/ Sid Ali K./ les agences

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!