En direct

Le général El Hamel met fin aux fonctions de 23 chefs de sûreté de wilaya

  •    Ce mouvement qui touche trois-quarts des responsables locaux de la sûreté entrera en vigueur demain dimanche, après que le Président Abdelaziz Bouteflika ait donné son accord.
  •  C’est la première fois que le Président de la république prenne une telle décision depuis 2008, exprimant ses réserves quant aux noms qui lui provenaient régulièrement, et ce, dans le cadre du rajeunissement du corps de la police après la désignation du général El Hamel à la tête de la DGSN.
  •  
  • Aux termes de ce nouveau remaniement, le chef de la sûreté de wilaya d’Alger, Abdou Rabbi Abdelmoumen a été désigné au service régional de l’inspection de la police d’Oran, alors que le M. Serrir, Divisionnaire de la police chef de la sûreté de wilaya à Tizi Ouzou a été désigné à la tête de la sûreté de wilaya d’Alger.
  • M. Serrir a occupé le poste de chef de sûreté de wilaya à Bouira et auparavant adjoint du chef de la sûreté de wilaya à Boumerdès.
  • Le chef de la sûreté de wilaya de Tébessa a été désigné chef de la sûreté de wilaya à Annaba, alors que le coordinateur régional de la police des frontières à Souk Ahras, le divisionnaire de la police, Noureddine Boufellaka, a été nommé chef de la sûreté de wilaya de Tébessa.
  • Le chef de la sûreté de wilaya d’El Bayedh a été nommé à la tête de la sûreté de wilaya de Naâma. Il a été remplacé dans son poste par le chef de la sûreté de wilaya de Ouargla.
  •  
  • Les chefs de sûreté des wilayas de Boumerdès, Tipaza, Béjaïa, Laghouat, Oran, Tlemcen, Mascara, Saïda, Aïn Té mouchent, Jijel, Batna, Bechar, Tamanrasset et Illizi ont, soit été maintenus ou désignés récemment à leurs postes. Ces derniers n’ont pas été touchés par ce mouvement.
  •  
  •  Les chefs de sûreté de wilaya qui ont été écartés de leurs postes ont été mis au service de deux instances de la direction générale de la sûreté nationale, à savoir, le service des ressources humaines, dirigé par un commandant de la garde républicaine sur proposition du général el Hamel. D’autres ont rejoint l’inspection générale de la police à travers ses services régionaux à Oran et Blida.
  •  
  • Ennahar/ Ramzi A.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close