En direct

Le gouvernement fixe les conditions d'édition, d'importation et de commercialisation du Coran

Désormais, l’édition, l’impression, la commercialisation et l’importation du Saint Coran, sur tout support, sont  soumises à une autorisation préalable, indique un décret exécutif publié dans le dernier Journal officiel.

A cet effet, une commission d’audit et de vérification du Saint Coran a été créée auprès du ministère des Affaires religieuses et des Wakfs.

Le décret sera appliqué à toute personne physique ou morale de droit algérien exerçant l’édition, impression, commercialisation et importation du Saint Coran.

En outre les organismes étrangers seront soumis à l’accord préalable des services des affaires religieuses.

Aucune des procédures décrétées ne sera entamées sans l’obtention d’une autorisation au préalable, afin de vérifier l’absence des erreurs dans le texte Coranique et son conformité avec la transmission ‘’Warsh’’ par une commission  d’audit créée à cet effet.

En cas de constat par les services compétents, de non-respect du cahier des charges exigé, la commission d’audit et de vérification retirera à l’intéressé l’autorisation et prendra des mesures sévères à son encontre. 

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close