En direct

Le gouvernement "imposera ses exigences" au constructeur Peugeot (ministre)

Le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, a indiqué hier mercredi à Alger, que le gouvernement imposera des exigences lors de ses négociations avec Peugeot concernant l’implantation d’une usine en Algérie, a indiqué mercredi l’agence APS.

« Nous sommes en négociation avec Peugeot. Ce sont des discussions qui ne sont pas simples. Nous sommes aujourd’hui à un stade où on devient de plus en plus exigeants avec le partenaire » français, a déclaré M. Bouchouareb lors d’un point de presse, tenu à l’issue d’une réunion préparatoire de la prochaine tripartite, selon l’agence.

Ces discussions sont « suivies de près par le Premier ministre », selon M. Bouchouareb qui a ajouté: « nous voulons aller vers un vrai partenariat industriel qui puisse apporter des solutions à la démarche de développement de l’industrie mécanique dans notre pays ».

En juin dernier, le ministre avait révélé que les négociations avec le groupe PSA Peugeot-Citroën en vue de l’implantation en Algérie d’une usine de ce constructeur portaient sur la fabrication de trois modèles : la Citroën C-Elysée, la Peugeot 301 et la Peugeot 208, selon l’APS.

Concernant les véhicules importés, bloquées au niveau des douanes car non conformes à cette nouvelle réglementation, le ministre a fait savoir « que les quelques cas qui restent seront libérés à partir de la semaine prochaine », ajoute la même source.

 » A partir de la semaine prochaine, c’est les nouvelles règles qui vont être appliquées au bonheur des citoyens et au bonheur de l’économie », s’est réjoui M. Bouchouareb.(APS)

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close