En direct

Le groupe public Algérie Télécom ne veut plus ouvrir son capital

  •    "L’Algérie n’a plus besoin d’aller à l’ouverture du capital d’Algérie Telecom", a dit le ministre lors d’une conférence de presse en marge d’une rencontre internationale à Oran (ouest) sur les TIC.
  •  
  •    AT "dispose des moyens financiers et du management requis à la faveur des programmes de restructuration et de l’ouverture", a précisé M. Benhamadi.
  •  
  •    L’ouverture du capital d’Algérie Telecom était évoquée depuis plusieurs années. Une quarantaine d’opérateurs étrangers dont France Telecom étaient intéressés par une prise de participation dans le capital de l’opérateur historique de téléphonie en Algérie.
  •  
  •     Algérie Telecom a prévu d’investir 10 milliards de dinars (100 millions d’euros) entre 2009 et 2013 pour développer son réseau de fibre optique pour doubler le nombre d’abonnés au téléphone fixe, à six millions, à l’horizon 2013.
  •  
  •    Le ministre a par ailleurs indiqué que le statut et la forme que prendra l’opérateur mobile Djezzy, filiale algérienne d’Orascom Telecom Holding (OTH), "une fois racheté, seront précisés par le gouvernement".
  •  
  •    Le Premier ministre Ahmed Ouyahia avait indiqué dimanche devant l’Assemblée nationale que l’Algérie était déterminée à acquérir cette filiale d’OTH, rachetée à son propriétaire égyptien par le géant des télécoms russo-norvégien Vimpelcom.    
  •    
  • Ennaharonline
  •  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!