Sports

Le kamikaze de Tademaït a été violé avant d’être chargé de l’opération.

  • Le rapport du médecin légiste a été confirmé par un autre rapport du laboratoire de la police scientifique concernant les rumeurs quant à la pratique de la sodomie entre les membres de l’organisation armée. Certains chefs de l’organisation, tel que Aït Saïd, alias « Tahar », responsable des relations extérieurs, considéré comme l’un des plus fervent amateur de ces pratiques immorales.
  • Selon des sources sures d’Ennahar, l’autopsie a démontré une importante déchirure au niveau de l’anus du terroriste, ce qui confirme l’abus sexuel dont il avait fait l’objet. Par ailleurs, les analyses de sperme sont en cours pour déterminer l’agresseur.
  • Le jeune terroriste, objet d’abus sexuel, était âgé de 22 ans, originaire de Diar El-Djemaâ à El Harrach. Il aurait rejoint les groupes terroristes au mois de mars 2008. Jeune recrue, il était candidat pour exécuter une opération suicidaire dans la région de Boumerdès.
  • « Abou Baçir El Assimi », un repenti qui a quitté l’activité terroriste depuis quelques mois a déclaré que l’acte sexuel sur les jeunes recrues de 16 à 19 ans était un moyens pour les pousser à commettre des opérations suicides. Ces jeunes victimes d’abus sexuels cherchent eux même la mort par peur de rester des proies entre les mains des chefs terroristes.
  • Ennahar/ Katia A.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *