En direct

Le métro d'Alger opérationnel en 2011 selon Ouyahia

  •    "Le réseau avec des rames automatisées et prêt et le personnel chargé de la gestion du réseau a également été formé", a-t-il déclaré en réponse à une question des députés suite à sa déclaration de politique générale le 21 octobre.
  •  
  •    Selon M. Ouyahia, le retard pris dans la mise en service est lié à "l’achèvement de l’introduction en cours des nouvelles normes de sécurité".
  •  
  •    Il s’agit de nouvelles normes que l’Algérie a adoptées, pour garantir à son métro "une sécurité maximale" à l’instar des pays européens à la suite de l’incendie du tunnel du Mont-Blanc en 2005.
  •  
  •    Lancé en 1980, le métro d’Alger représente pour l’heure une vingtaine de kilomètres de tronçons mais sa construction a ralenti durant les années noires du terrorisme de la décennie 90. Un tramway de 24 km de rails est également en cours d’achèvement.
  •  
  •    La métropole de quelque trois millions d’habitants, qui s’étend sur plusieurs collines, est également desservie par quatre téléphériques et un réseau d’autobus, évalué à 3.454 unités, selon le ministère des Transports. Mais il est considéré non fiable et insuffisant par ses passagers.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *