En direct

Le ministère des finances poursuit Djezzy en justice pour faux et usage de faux

  • Ennahar a appris de sources judiciaires que le ministère des finances a intenté une action en justice contre l’opérateur égyptien de téléphonie mobile, Orascom Télécom Algérie (Djezzy), après des investigations qui ont révélé les pratiques détournées du directeur exécutif, Nadjib Sawris avec le ministère qui l’accuse de faux et usage de faux durant toute la période où il investi dans le marché algérien. Ce dernier a réussi à réaliser des bénéfices colossaux, mais cela ne l’a pas empêché de ruser et de vouloir tromper le gouvernement lui-même qui l’avait aidé à plusieurs reprises lors de ses négociations pour vendre l’entreprise Djezzy à des étrangers.
  • Selon des sources d’Ennahar, qui ont préféré garder l’anonymat, le directeur exécutif d’Orascom Télécom, Nadjib Sawris fait l’objet de poursuites judiciaires par le ministère des finances pour falsification, faux et usage de faux, manipulation de factures, fausses déclarations fiscales.
  • Cette action en justice contre Djezzy, intentée par le ministère des finances, intervient après les rumeurs selon lesquelles Nadjib Sawris comptaient ester ceux qui avaient refusé son recours aux taxes imposées par le tribunal international de Paris.
  •  
  • Ennahar/ Habiba Mahmoudi
  •  

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!