En direct

Le ministre britannique pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient en visite mercredi en Algérie

 Le ministre britannique pour l’Afrique du Nord et le Moyen-Orient, Hugh Robertson, effectuera une visite de travail en Algérie mercredi et jeudi dans le cadre de la tenue de la 8ème session du comité bilatéral algero-britannique, a indiqué mardi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Amar Belani.

La visite de M. Robertson, à l’invitation du ministre délégué chargé des Affaires maghrébines et africaines, Madjid Bouguerra, s’inscrit dans le cadre du "renforcement" du dialogue de haut niveau entre l’Algérie et le Royaume-Uni, a précisé M. Belani dans une déclaration à l’APS.

Elle donnera aussi l’occasion aux deux ministres de passer en revue "le large spectre du partenariat bilatéral dans ses dimensions économique, culturelle, scientifique, sécuritaire et humaine", a-t-il ajouté.

Elle donnera également lieu à la signature d’un mémorandum d’entente dans le domaine de l’enseignement supérieur et à l’inauguration de la British School For English, a ajouté M. Belani.

De son côté, l’ambassade britannique à Alger a indiqué que M. Robertson coprésidera avec M. Bouguerra, le Dialogue de haut niveau entre l’Algérie et le Royaume-Uni et aura, en outre, d’autres rencontres de haut niveau.

Le Dialogue de haut niveau représente l’examen régulier du "large" partenariat bilatéral entre l’Algérie et le Royaume-Uni, a ajouté la même source.

Les deux ministres évoqueront, au cours de cette visite, "la coopération forte et positive dans plusieurs domaines, tels que la sécurité, le commerce, la promotion de la langue anglaise, le renforcement des liens culturels et universitaires ainsi que la circulation des personnes entre les deux pays".

Le Royaume-Uni pour un partenariat "solide et durable"

Pour sa part, l’ambassadeur britannique en Algérie, Martyn Roper, a déclaré que "le Royaume-Uni s’est engagé pour un partenariat solide et durable avec l’Algérie".

"La visite de M. Robertson s’appuiera sur les progrès importants de ces dernières années, notamment après la visite du Premier ministre, David Cameron, en Algérie l’année dernière", a indiqué Roper.

Il a souligné que l’un des "principaux axes" de cette visite consiste à faire "progresser la coopération croissante" dans le domaine de l’Enseignement supérieur et l’enseignement de la langue anglaise.

Se "réjouissant" de la signature d’un accord avec le ministère de l’Enseignement supérieur pour placer 100 doctorants algériens dans des universités britanniques, à travers le British Council, il a estimé que cela "comblera un grand vide" dans la coopération bilatérale dans le secteur de l’Enseignement supérieur et d’autres accords qui "vont probablement suivre".

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!