Monde

Le Monde accuse l'Elysée de violer les lois sur la presse

  •    L’Elysée a aussitôt démenti "totalement" les affirmations du Monde et assuré n’avoir "jamais donné la moindre instruction" pour enquêter sur l’origine des informations du quotidien sur cette affaire.
  •    Le Monde affirme que les policiers des "services du contre-espionnage ont été utilisés pour rechercher l’informateur d’un de nos reporters".
  •    "Afin d’identifier la source d’informations parues dans Le Monde sur l’affaire Woerth-Bettencourt et de tenter de mettre un terme aux révélations dans la presse sur cette enquête, l’Elysée a eu recours, courant juillet, à des procédés qui enfreignent directement la loi sur la protection du secret des sources des journalistes", écrit Sylvie Kauffmann, directrice de la rédaction du quotidien.
  •    Selon le journal, les services du contre-espionnage "ont été mis à contribution hors procédure judiciaire" à la suite de la publication par le quotidien d’informations sur les conditions d’embauche de l’épouse du ministre du Travail Eric Woerth par le gestionnaire de la fortune de la milliardaire Liliane Bettencourt, Patrice de Maistre.
  •    Florence Woerth, épouse d’Eric Woerth, avait été recrutée par une société dirigée par Patrice de Maistre et dont l’objet était la gestion de la fortune de l’héritière des cosmétiques L’Oréal.
  •    La justice cherche notamment à savoir si l’obtention par Patrice de Maistre de la Légion d’Honneur, principale décoration française, peut être liée à l’embauche de l’épouse du ministre.
  •    Toujours selon Le Monde, la personne soupçonnée par le contre-espionnage d’être la source du quotidien est un haut fonctionnaire au ministère de la Justice, David Sénat, qui a été "appelé à quitter ses fonctions" et s’est vu proposer une mission en Guyane, département français d’Amérique du Sud.
  •    Le quotidien avait publié en Une de son édition des 18-19 juillet un article de Gérard Davet sous le titre "Le principal collaborateur de Liliane Bettencourt met Eric Woerth en difficulté".
  •    "Le Monde va déposer plainte contre X pour violation du secret des sources", annonce le plus prestigieux des journaux français, dans son édition datée de mardi.
  •    Le scandale Woerth-Bettencourt, dans lequel est empêtré le ministre du Travail Eric Woerth, est une affaire très complexe qui comporte de multiples volets, notamment des suspicions de conflit d’intérêt, de financement politique illégal, et de trafic d’influence. Trois enquêtes ont été ouvertes par le parquet de Nanterre, près de Paris.
  •    Cette affaire embarrasse l’exécutif, en plein examen au Parlement de la réforme du système français de retraites, un texte défendu par Eric Woerth et dont Nicolas Sarkozy a fait la priorité de la fin de son mandat présidentiel.
  •    
  • Ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close