Monde

Le pape appelle à l'arrêt d'urgence de l'effusion de sang en Syrie

      Le pape Benoît XVI a  lancé dimanche un appel à l’arrêt immédiat de l’effusion de sang en Syrie, tout  en demandant à la communauté internationale de tout faire pour aider à la  résolution du conflit.    "Je continue à suivre avec inquiétude les événements tragiques et violents  croissants en Syrie avec la triste succession de morts et de blessés", a  déclaré le pape, après la prière hebdomadaire de l’Angelus dans sa résidence  d’été de Castel Gandolfo, près de Rome.    "Je renouvelle un appel urgent à la fin de toutes les violences et de  l’effusion de sang", a-t-il dit, tout en recommandant "qu’aucun effort ne soit  épargné en particulier de la part de la communauté internationale, pour  parvenir à une solution politique juste au conflit".    Le souverain pontife a ajouté que ses pensées allaient en particulier vers  "le nombre élevé de personnes déplacées et de réfugiés dans les pays voisins",  et a demandé que leur soient garanties "l’aide et l’assistance humanitaire  nécessaires".    Dans son homélie prononcée depuis un balcon à Castel Gandolfo, Benoît XVI  s’est aussi alarmé du regain de violence en Irak et a prié pour que la  situation se stabilise dans ce pays.    "Mes pensées vont aussi à la chère nation d’Irak, qui a été frappée par de  nombreuses et sévères attaques qui ont fait beaucoup de morts et de blessés", a  déclaré le pape.    "Puisse ce grand pays retrouver la voie de la stabilité, de la  réconciliation et de la paix", a-t-il ajotué.    Lundi 113 personnes ont été tuées et plus de 250 blessées dans la pire  explosion de violence en Irak depuis plus de deux ans et demi, après  qu’Al-Qaïda eut averti qu’il tenterait de regagner du terrain dans ce pays.
 
 
 Algerie – ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!