Monde

Le pasteur Jones, qui avait menacé de brûler le Coran, parti à New York

  •    "Le pasteur Jones n’est plus à Gainsville. Il s’est envolé pour New York et j’ai moi-même payé son billet et réservé une chambre pour lui ce soir à New York", a déclaré à l’AFP K.A. Paul, un ami évangéliste du chef du groupuscule chrétien intégriste "Dove World Outreach Center" ("Centre colombe pour aider le monde") qui compte une cinquantaine de fidèles.
  •    Terry Jones avait annoncé jeudi qu’il abandonnait son initiative – après avoir laissé planer une lourde incertitude – en échange de la promesse que le projet controversé de construction d’une mosquée près du site des tours jumelles du World Trade Center, détruites le 11 septembre 2001, serait déplacé.
  •    Mais l’imam à l’origine du projet, Feisal Abdul Rauf, a très vite démenti tout accord et a affirmé qu’il n’avait pas convenu d’une quelconque rencontre avec le pasteur à New York.
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!