Culture

Le peintre français Olivier Debré expose dans un musée d'Alger

  •    Une cinquantaine de toiles, d’encres ainsi que des sculptures, dont une grande partie est prêtée par la famille Debré et l’autre par la galerie Louis Carré, sont exposées dans ce musée dirigé par Mohamed Djehiche.
  •    "Mon père, peintre abstrait qui a beaucoup voyagé, a toujours peint à l’extérieur, d’où les couleurs de ses tableaux dans lesquels il traduisait les émotions qu’il ressentait devant les paysages qu’il voyait", a précisé à l’AFP la fille du peintre, Sylvie Debré-Huerre, lors de vernissage mardi soir.
  •    "C’est la première fois qu’on accueille un aussi grand peintre dans une institution algérienne depuis l’indépendance" de l’Algérie en 1962, avait déclaré auparavant M. Djehiche au cours d’une conférence de presse en présence de l’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, à l’origine de l’exposition.
  •    M. Driencourt avait indiqué qu’"au delà des difficultés qu’on rencontre dans nos relations, la peinture et l’art constituent une passerelle entre la France et l’Algérie".
  •    Olivier Debré (14 avril 1920 – 2 juin 1999) est l’un des plus grands coloristes français du 20ème siècle. Fortement impressionné par Pablo Picasso dont il fut un ami, il rencontre ensuite les maîtres de l’expressionnisme abstrait Franz Kline, Mark Rothko et Jules Olitski à l’occasion d’un voyage aux Etats-Unis.
  •    Le peintre, qui a représenté la France à l’exposition universelle de Montréal en 1967, a également réalisé le rideau de scène de la Comédie Française en 1987, celui de l’Opéra de Hong Kong en 1989, puis celui de l’Opéra de Shanghai, en 1998.
  •    
  • Ennaharonline
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close