En direct

Le Président Abdelaziz Bouteflika : Cible d’El Qaïda

  • Le terroriste Maarouf Khaled, plus connu sous le nom de »Abderrahmane », originaire de Hussein Dey à Alger, a rejoint les groupes terroristes au mois d’avril 2007, directement après les deux attentats suicide contre le siège du gouvernement et le centre de sûreté à Bab Ezzouar. Il y est resté 08 mois, pendant lesquels il a pu découvrir certaines choses très sensibles relatives aux plans des groupes terroristes. Lesquelles informations il a fourni aux services de sécurité lorsqu’il s’est rendu le 29 décembre 2007. Parmi ces informations le plan qui visait le président de la république Abdelaziz Bouteflika, le salon international du livre ainsi que d’autres points sensibles.
  •  
  •  Par ailleurs, le terroriste repenti révèle les informations relatives à la voiture piégée qui a été garée devant le domicile du colonel Ali Tounsi près de l’ambassade du Danemark.
  •  
  • « Abderrahmane » raconte aux services de sécurité que les informations relatives à la tentative d’assassinat du président Abdelaziz Bouteflika, il les détenait du chef d’un groupe terroriste nommé « Aït Saïd Salem » alias « Hamza », connu aussi sous le nom de « Sofiane ». Il est émir d’une Sariyate d’El Qaïda au Maghreb Islamique au niveau d’Alger. Ce dernier a succédé au terroriste « Abdelfattah Abou Bassir » qui fut arrêté pendant le Ramadhan 2007.
  •  
  • Dans ses déclarations, Abderrahmane confirme que El Qaïda suit le président Abdelaziz Bouteflika dans ses déplacements selon des informations que lui aurait fourni le nommé « Hamza », sans préciser le lieu. Toutefois, ceci serait fait lorsque le président se déplacera sans gardes ni sécurité vers un lieu où il y aurait un parking de voitures. Le lieu n’a pas été mentionné ni aucun autre détail pour des raisons de sécurité interne de l’organisation El Qaïda.
  •  
  • Le président Abdelaziz Bouteflika a souvent été accompagné uniquement de son chauffeur, et ce depuis 1999, lors de ses visites sur terrain dans des quartiers populaires. Ce qui a fait que ce dernier était toujours au courrant de la vie quotidienne du peuple. Ses discours sont toujours basés sur ses constats personnels et non sur des rapports officiels.
  •  
  • Le point de départ du terroriste « Abderrahmane » et son recrutement au sein des groupes terroriste était en 2005 à la prison de Serkadji et s’est étendue jusqu’à 2006. Il était en compagnie des dénommés « A.S. » connu sous le nom de « Hamza » et « B.N. » surnommé « Hicham » qui l’avaient encouragé à les rejoindre.
  •  
  • Le terroriste repenti « Abderrahmane » fut chargé pour l’achat d’une voiture de marque Mercedes et de deux fourgons « Jac ». « Je ne savais pas pour quel dessein les groupes terroristes voulaient acquérir ses véhicules. Le groupe terroriste appartenait à la « Katibat El Arkam » à Ténéa. Abderrahmane les avait connu par l’intermédiaire de son ami de prison le nommé « Hamza » qui lui avait demandé de fixer les prix des véhicules qu’il était chargé d’acheter après qu’ils se soient entendus pour que l’achat soit effectué en son nom. Le prix a alors été fixé à 230 millions de centimes.
  • Le terroriste déclare aussi qu’il avait subit un entraînement de deux mois pour l’utilisation de tous les genres d’armes.
  •  
  • Ennahar/ Moussa Bounira  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close