Monde

Le président Hollande dénonce « un attentat terroriste » d’une « exceptionnelle barbarie »

   Le président François Hollande s’est rendu aussitôt sur les lieux, dans un quartier résidentiel de la capitale, pour dénoncer un "attentat terroriste" et "un acte d’une exceptionnelle barbarie".

   Outre les 11 décès, quatre personnes sont "en situation d’urgence absolue", a précisé le chef de l’Etat, en appelant à "l’unité nationale".

   Une réunion de crise a été convoquée à la présidence à 13H00 GMT, a annoncé l’Elysée. La France a relevé son niveau d’alerte dans la région parisienne au maximum, dit "alerte attentat", ont précisé les services du Premier ministre. 

   "Vers 11h30, deux hommes armés d’une kalachnikov et d’un lance-roquette, ont fait irruption au siège du journal satirique Charlie Hebdo dans le XIe arrondissement de Paris. Un échange de coups feu a eu lieu avec les forces de l’ordre", a raconté à l’AFP une source proche de l’enquête.

   En quittant les lieux, les deux agresseurs ont blessé par balle un policier. Ils ont ensuite braqué un automobiliste porte de Pantin et percuté un piéton.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!