En direct

Le projet de loi sur la recherche scientifique soumis prochainement à l'APN

Le ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Tahar Hadjar, dimanche à Mostaganem a annoncé que le projet de loi sur la recherche scientifique sera soumis prochainement au Parlement.

   Le ministre a indiqué que l’avant-projet de loi sur la recherche scientifique a été débattu au niveau de la commission éducation, culture et affaires religieuses et waqfs de l’APN.

   Ce projet de loi vise à permettre à la recherche scientifique de répondre aux exigences économiques afin que l’université algérienne contribue au développement du pays, a-t-il ajouté.

   En visitant une exposition des travaux et inventions réalisés par des chercheurs de l’université, le ministre a souligné la nécessité d’encourager ces initiatives et exploiter ces inventions dans des applications pouvant être utiles sur les plans économiques, industriels et sécuritaires.

   Dans ce contexte, il a invité les chercheurs à prendre attache avec l’agence nationale de valorisation de la recherche dont le rôle est d’aider les chercheurs et les accompagner afin qu’ils matérialisent leurs recherches.

   Le ministre a également invité les recteurs et les responsables des bibliothèques universitaires à généraliser l’utilisation du système de documentation et d’archivage en ligne qui représente un réseau rassemblant les connaissances et informations produites à l’échelle nationale et mondiale.

   Par ailleurs, M. Hadjar a souligné la nécessité d’ouvrir des spécialité à vocation nationale au niveau de chaque université afin de remplacer les instituts de ce genre, aujourd’hui disparus, à l’exemple de l’institut d’agronomie.

   “Ces instituts accueilleront des jeunes venus de toutes les régions comme ce fut le cas dans les années 70 et 80”, a-t-il ajouté.

   Concernant la rentrée universitaire, le ministre a souligné que l’université de Mostaganem a garanti tous les moyens pour assurer le bon déroulement de cet évènement. Ce campus ne connaît pas de déficit en places pédagogiques.

   Au cours de sa visite, Hadjar a visité plusieurs laboratoires et inspecté le chantier de réalisation d’une bibliothèque universitaire de 1.000 places, qui sera opérationnelle dans quelques semaines.

 

 

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!