Sports

Le RCD gèle ses activités jusqu'à la présidentielle

  •    Le conseil national du RCD, réuni jeudi en session extraordinaire, a décidé de "geler ses activités officielles" jusqu’à avril 2009 pour dénoncer "l’asservissement de l’Etat et sa confiscation en faveur d’une présidence à vie qui est une insulte à l’encontre des sacrifices et des légitimes espérances du peuple algérien", selon des résolutions publiées vendredi sur le site Internet de ce parti.
  •  
  •    Le RCD, qui compte 19 députés sur les 389 siégeant à l’assemblée populaire nationale, a également confirmé qu’il ne présenterait pas de candidat à la prochaine présidentielle. Le RDC a "rejeté tout le processus électoral tel que profilé depuis le coup de force constitutionnel du 12 novembre 2008", selon la même source.
  •  
  •    Son président Saïd Sadi avait annoncé dès jeudi que son parti ne participerait pas au scrutin.
  •  
  •    Le RCD est la seule formation représentée au Parlement à avoir rejeté le 12 novembre un projet de révision de la constitution qui permet au président Abdelaziz Bouteflika de se porter candidat à sa propre succession.
  •  
  •    M. Bouteflika, élu en 1999 puis réélu en 2004, n’a pas encore annoncé s’il briguait ou non un troisième quinquennat. 
  •  
  •    
  • Ennahronline/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *