Monde

Le réexamen des procédures de détention à Guantanamo achevé

  •    "Le rapport a été achevé et sera transmis à la Maison Blanche", a déclaré à l’AFP un porte-parole du Pentagone, Jeffrey Gordon.
  •  
  •    Dans le cadre d’un décret signé le mois dernier par Barack Obama ordonnant la fermeture d’ici un an de la prison de la base américaine à Cuba, ce réexamen des procédures de détention visait à déterminer si les lois américaines et les conventions de Genève étaient respectées à Guantanamo.
  •  
  •    Le décret, signé le 22 janvier, accordait 30 jours au secrétaire à la Défense Robert Gates pour effectuer ce réexamen.
  •  
  •    "Nous serons en conformité avec le décret", a assuré Jeffrey Gordon.
  •  
  •    Par ailleurs, le ministre américain de la Justice Eric Holder a annoncé vendredi qu’il avait nommé un ancien procureur fédéral, Matthew G. Olsen, pour diriger une nouvelle équipe inter-agences chargée du réexamen des dossiers des quelque 240 détenus encore emprisonnés à Guantanamo.
  •  
  •    "Conformément au décret présidentiel, cette équipe verra s’il est possible de transférer ou libérer des détenus dans le respect de la sécurité nationale et des intérêts à l’étranger des Etats-Unis; déterminera si le gouvernement devrait poursuivre ces détenus pour des crimes qu’ils pourraient avoir commis; et si aucune des ces options n’est possible, l’équipe recommandera d’autres moyens légaux pour s’occuper de ces détenus", a indiqué le ministère de la Justice dans un communiqué.
  •  
  •    Le décret présidentiel du 22 janvier, stipulait que M. Holder devait coordonner l’examen des dossiers des détenus avec le secrétariat à la Défense, le secrétariat d’Etat, le ministère de la Sécurité intérieure (DHS), le patron des Renseignements et le chef d’Etat-major interarmées.
  •  
  •    "En tant que responsable du département chargé de la sécurité nationale au ministère (de la Justice) et grâce à sa carrière de douze ans en tant que procureur fédéral, M. Olsen a l’expérience et le jugement pour mener (cette) équipe", a déclaré Eric Holder, cité dans le communiqué.
  •  
  •    "Nous avons établi un cadre solide pour que l’administration puisse prendre la bonne décision au sujet de chaque détenu", a-t-il ajouté. 
  •  
  •    La question très délicate de la détention sans inculpation n’a toutefois pas encore été tranchée par l’administration. Le décret présidentiel a ordonné la suspension des procédures judiciaires devant des tribunaux militaires d’exception, le temps qu’une autre solution soit trouvée.
  •  
  •     Ouvert après les attentats du 11 septembre 2001 pour détenir des "combattants illégaux", Guantanamo est devenu l’un des symboles les plus parlants des pratiques controversées employées par l’administration Bush dans la lutte contre le terrorisme.
  •  
  •    Les organisations de défense des droits de l’homme ont dénoncé Guantanamo comme une zone de non-droit. Elles se sont émues des conditions de détention et des tortures dont certains détenus auraient été victimes.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *