En direct

Le rôle de l’équipe du FLN de football et sa contribution à l’indépendance mis en exergue à Mostaganem

 Les participants à une conférence sur le sport durant la guerre de libération, ont mis en exergue, mardi à Mostaganem, le rôle important joué par l’équipe du Front de libération nationale de football, pour faire connaître la cause algérienne sur la scène internationale et sa contribution à l’indépendance du pays.

Les participants à cette rencontre, organisée à l’occasion de la célébration du cinquantenaire du recouvrement de la souveraineté nationale, en présence de membres des équipes du Front de libération nationale dont Said Amara, Abdelhamid Zouba, Mohamed Maouche, Kerroum, Kaddour Bekhloufi et Mohamed Soukhane, ont indiqué que les membres de la glorieuse équipe du FLN ont pris part à la lutte pour l’indépendance en portant la cause nationale à travers le monde.

M. Said Amara a indiqué que l’objectif de cette rencontre est de mettre en exergue les différentes étapes sportives nationales durant les cinquante dernières années, le football en particulier, rappelant les étapes et les circonstances de l’équipe du FLN conduite par la direction politique du FLN et Boumezrag et Bentifour.

Les anciens joueurs du FLN Mohamed Maouche et Abdelhamid Zouba ont relaté, devant un groupe d’étudiants, les étapes parcourues par les joueurs évoluant dans les différents championnats d’Europe, qui avaient rallié la Tunisie et mené une lutte dans divers forums internationaux en Europe et en Asie, hissant le drapeau national pour faire connaître la cause algérienne.

Pour sa part, le journaliste sportif Mourad Boutadjine a estimé que cette génération a non seulement combattu le colonialisme, mais contribué grandement à la gestion et au développement du mouvement sportif algérien de la période allant de 1963 à 1990.

L’intervenant a ajouté qu’à cette époque de bons résultats ont été enregistrés avec les membres de l’équipe du Front de libération nationale, comme Rachid Makhloufi, Mohamed Maouche, Amar Rouai, Kaddour Bekhloufi, Said Amara, Kerroum, Zouba et Kermali.

Ces résultats ont été couronnés par une médaille d’or aux Jeux méditerranéens en 1975, puis la période de la réforme sportive en 1977 pour se poursuivre par la médaille d’or aux jeux africains en 1978 et une première participation de l’Algérie à la Coupe du monde juniors en 1979, s’ensuivent les Coupes du Monde seniors de 1982 et 1986, ensuite le sacre de la Coupe d’Afrique des Nations en 1990, a-t-il énuméré.

M. Boutadjine a également rappelé les consécrations de sportifs algériens aux championnats du monde et aux Jeux olympiques, notamment en athlétisme tels que Noureddine Morsli, Hassiba Boulmerka et Nouria Benida Merah.

En marge de cette conférence, organisée à l’initiative de l’association de wilaya de la presse sportive en coordination avec le Département de l’information de l’Université de Mostaganem, deux rencontres de football sont prévues au stade Benslimane entre les anciens joueurs du Front de libération nationale, d’anciens joueurs de l’ES Mostaganem, du WA Mostaganem, une équipe de l’exécutif et des membres de l’Assemblée populaire de wilaya.

 
 

Algerie – ennaharonline

 
 
 

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *