En direct

Le scrutin du 10 mai 2012, une occasion pour rompre avec ’’la pensée unique

 La secrétaire générale du Parti des travailleurs (PT), Louisa Hanoune, a appelé mardi à Biskra à faire des élections législatives du 10 mai une ’’occasion pour rompre avec la pensée unique’’.

Au cours d’un meeting organisé dans le cadre de la campagne électorale pour les élections législatives du 10 mai prochain devant un millier environ de militants et de sympathisants, Mme Hanoune a affirmé que cette rupture signifie "passer à une nouvelle ère et rompre avec celle de la pensée unique surannée, de la corruption, du clientélisme et du népotisme’’.

Il faudrait aussi, selon elle, opérer une rupture avec "les politiques à double vitesse", avec "les avantages" accordés à une minorité au détriment d’une ’’majorité socialement précarisée par l’indigence, le chômage et l’ouverture sur la zone de libre-échange arabe, qui a inondé le marché de produits étrangers au détriment de la production nationale".

Après avoir appelé à ’’transformer le vote du 10 mai en référendum populaire’’ pour consacrer la souveraineté du peuple et faire naître ’’la 2ème République’’, la SG du PT a plaidé pour que le Sud obtienne la part qui lui revient dans le développement en lui accordant la priorité dans les programmes économique, d’éducation, de transport et de santé.

Dressant le bilan des actions de son parti, Mme Hanoune a indiqué que c’est le PT qui fut le premier à avoir appelé à une réforme politique globale qui "démocratise le système politique, restitue la souveraineté au peuple, renforce l’économie et met fin à la dette".

Les listes du PT sont composées de "personnes propres" car elles ne comptent que ’’des militantes et des militants qui gagnent leur pain à la sueur de leur front’’, a encore affirmé la responsable du PT qui, selon elle, ’’ne compte que sur son capital militant et son programme électoral’’.

Achevant son discours de près d’une heure, Mme Hanoune, a assuré que seule sa formation politique "défend réellement" les intérêts de la société, et a invité les électeurs à donner leur voix aux listes de son parti afin "d’engager la rupture".

 
 
  Algerie – ennaharonline
 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!