Sports

Le spray, la nouvelle arme des arbitres

D’un point de vue purement pratique, ce n’est pas forcément très évident de se balader avec une bombe aérosol dans le dos, même si c’est fixé ou accroché au short. Ce n’est pas très confortable. On a déjà un boîtier pour les drapeaux (le boîtier, sur le bras de l’arbitre, sonne et vibre lorsque l’arbitre assistant lève son drapeau par exemple) un autre pour les oreillettes, plus la bombe pour les marquages au sol… On ne peut pas dire qu’en termes de confort, pour se déplacer sur le terrain, ce soit l’idéal. Les arbitres assistants en sont également équipés au cas où il n’y aurait plus suffisamment de produit pour une période. Les arbitres en changent systématiquement à la mi-temps du match.

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!