En direct

L'Egypte attend le nom de son prochain président, promis pour dimanche

    Les Egyptiens étaient dans l’attente  des résultats officiels de l’élection présidentielle, promis pour dimanche,  après des manifestations à l’appel des Frères musulmans qui réclament la  reconnaissance de la victoire de leur candidat Mohamed Morsi.    Quelques irréductibles partisans de la puissante confrérie ont encore passé  la nuit place Tahrir, jurant de ne pas la quitter avant l’annonce de la  victoire de M. Morsi, contestée par son rival Ahmed Chafiq, dernier Premier  ministre du régime Moubarak qui a lui aussi affirmé avoir remporté le scrutin.    "Morsi, Morsi, Dieu est le plus grand", scandaient plusieurs milliers de  manifestants samedi en début de soirée, au lendemain d’un grand rassemblement  contre le pouvoir militaire ayant réuni des milliers de personnes sur cette  place emblématique.    Coupant court aux annonces contradictoires, le secrétaire général de la  commission électorale Hatem Bagato a déclaré dans un communiqué que les  résultats officiels de la présidentielle, achevée le 17 juin après deux tours,  seraient proclamés dimanche.    "Les résultats du second tour de la présidentielle seront annoncés dimanche  à 15H00 (13H00 GMT) par le président de cette commission, Farouk Sultan",  a-t-il indiqué.    Pour prévenir tout débordement ou affrontement entre les deux camps rivaux  après la proclamation des résultats, le ministère de l’Intérieur a annoncé un  renforcement du dispositif de sécurité en coordination avec l’armée.    Les résultats étaient attendus initialement le 21 juin, mais la commission  avait demandé plus de temps pour examiner les multiples recours présentés par  les deux camps.    Depuis, les annonces contradictoires se succédaient sur la date de la  proclamation officielle des résultats, suscitant des doutes sur l’issue du  scrutin.    "Morsi va être déclaré vainqueur aujourd’hui. Sauf si…", écrit en Une le  quotidien indépendant Al-Shorouk. "Chafiq s’approche du palais présidentiel",  titre le quotidien libéral al-Wafd.    Des milliers de partisans de M. Chafiq ont manifesté à Madinat Nasr, un  quartier du Caire, scandant "le peuple veut Ahmed Chafiq, président", ou  "l’armée et le peuple main dans la main", selon un photographe de l’AFP.    Brandissant ses portraits et ceux du maréchal Hussein Tantaoui, chef du  Conseil suprême des forces armées (CSFA) et chef d’Etat de fait depuis la chute  du régime Moubarak en février 2011, ils ont aussi scandé "A bas le pouvoir du  guide" en référence au guide des Frères musulmans, Mohamed Badie.
   

Algerie – ennaharonline

 

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *