Sports

L'équipe de Palestine joue son 1er match à domicile

  •    "C’est un jour historique", s’est réjoui le président de la Fédération palestinienne Jibril Rajoub lors d’une conférence de presse au stade Fayçal Husseini (le nom d’un grand leader nationaliste palestinien de Jérusalem-Est mort en 2001) à Al-Aram, tout près du mur de sécurité séparant la Cisjordanie occupée de la Ville sainte.
  •  
  •    "Pour la première fois de leur Histoire, les Palestiniens joueront sous les couleurs du drapeau palestinien, sur leur propre terrain, ce qui va contribuer aux efforts en faveur de notre indépendance et de notre liberté, et mettre fin à l’occupation (israélienne)", a expliqué Jibril Rajoub.
  •  
  •    "Le monde entier va regarder aujourd’hui, grâce au sport, la Palestine remporter une grande victoire", s’est félicité le patron du football palestinien, ancien homme fort du Fatah de Yasser Arafat.
  •    
  •    Symbole
  •    =======
  •    Si l’évènement est surtout symbolique, il a une forte valeur émotionnelle -comme la récente création de l’Orchestre national de Palestine (ONP)- alors que les dirigeants palestiniens se préparent à demander la reconnaissance internationale de l’Etat de Palestine d’ici septembre prochain.
  •  
  •    La rencontre, dans un stade plein à craquer et sous un temps exécrable, s’inscrit dans le cadre du premier tour des matches qualificatifs du groupe Asie pour les JO de Londres. Au match aller, le 23 février à Bangkok, la Thaïlande l’avait emporté 1 à 0. Les Palestiniens doivent l’emporter avec une différence de deux buts pour se qualifier pour le deuxième tour.
  •  
  •    Pour Mohamed Ben Hammam, président de la Confédération asiatique de football (AFC), il est "très important" que ce match de qualification soit joué à domicile.
  •  
  •    "Notre objectif est de donner aux jeunes Palestiniens la chance de voir leur équipe jouer chez elle", a-t-il souligné.
  •  
  •    L’équipe de Palestine -entraînée par un Français, l’ancien Sochalien Moussa Bezaz- a certes déjà disputé des matches internationaux amicaux au stade d’Al-Ram, en Cisjordanie, mais a toujours reçu pour ses matches officiels hors des territoires palestiniens, généralement en Jordanie ou au Koweit, en raison des conditions de sécurité précaires et du manque d’infrastructures adéquates à domicile.
  •  
  •                Lever les restrictions de déplacement   "Nous appelons les sportifs israéliens à faire pression sur leur gouvernement pour mettre fin aux souffrances de leurs homologues palestiniens", a plaidé le dirigeant de l’AFC, en faisant allusion aux restrictions de  déplacement imposées par les autorités israéliennes qui empêchent les joueurs de Palestine de s’entraîner ou de participer à des compétitions à l’étranger.
  •  
  •    La Palestine est membre de la Fifa depuis 1998 et l’instance internationale a contribué à la rénovation du stade Fayçal Husseini, consacré stade national.
  •  
  •    Le président de la Fifa Joseph Blatter avait assisté à l’inauguration de l’enceinte rénovée en octobre 2008 en assistant au match Palestine-Jordanie (1-1).
  •  
  •    Toutefois, certaines équipes de la région refusent de se produire à Al-Ram au prétexte qu’elles ne veulent pas "cautionner" l’occupation israélienne.
  •  
  •    "J’espère que toutes les équipes musulmanes et arabes viendront jouer ici contre la Palestine sur sa pelouse", a souhaité M. Ben Hammam.
  •  
  •    "Le sport doit être un pont entre les peuples et un moyen de parvenir à la paix dans cette région".
  •    
  •    
  • Ennaharonline

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!