Economie

Les actes de piratage entraînent des pertes "conséquentes" aux entreprises britanniques

Les actes de piratage électroniques à partir de l’étranger entraînent des pertes conséquentes aux entreprises britanniques au plan économique, a indiqué le responsable de la police des renseignements (MI5), Jonathan Evans.

Une compagnie cotée en bourse a perdu 800 millions de livres Sterlings en une année en raison de ces attaques, a-t-il souligné.

"Il ne s’agit pas seulement de la perte de la propriété intellectuelle, mais aussi d’un désavantage commercial dans les négociations de contrats", a déclaré M. Evans ajoutant que "l’étendue de ce qui se passe est étonnante, avec des procédés utilisés à l’échelle industrielle, impliquant des milliers de personnes qui se trouvent à la fois, derrière le cyber espionnage parrainé par l’Etat et la cybercriminalité émanant des bandes organisées".

Plus de 900 dirigeants et experts mondiaux représentant une soixantaine de pays, ont pris part en novembre dernier à Londres, une conférence internationale sur la cybercriminalité dont le but était d’examiner les moyens de renforcer la lutte contre ce phénomène. Il s’agissait pour les experts de trouver une stratégie de lutte commune pour s’attaquer à un fléau dont le coût est estimé à 600 milliards de livres Sterlings dans le monde.

La réunion de deux jours organisée par le Foreign Office, s’est tenue dans une conjoncture marquée par la recrudescence des actes de piratage informatique en Grande Bretagne.

L’agence d’interception britannique GCHQ, a averti que les attaques contre les systèmes informatiques du Royaume-Uni avaient atteint des niveaux "inquiétants". Elle a estimé le coût de la criminalité sur le net à 600 milliards de dollars globalement, et 27 milliards de livres par an pour le seul Royaume-Uni.

 
 

Algerie – ennaharonline

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!