Monde

Les autorités turques lancent une nouvelle vague de limogeage

 

 Dans le cadre de l’état d’urgence instauré après la tentative de putsch du 15 juillet dernier, les autorités turques ont limogé plus de 6.000 personnes et fermé des dizaines d’associations supplémentaires selon trois décrets-lois parus au Journal officiel dans la nuit de vendredi à samedi, indique l’AFP.

 Dans le détail, 2.687 policiers, 1.699 fonctionnaires du ministère de la Justice, 838 de celui de la Santé et des centaines d’employés d’autres ministères, ainsi que 631 universitaires et 8 membres du Conseil d’Etat ont été limogés par ces décrets.

 Ceux-ci annoncent que les ressortissants turcs se trouvant à l’étranger pourront être déchus de leur nationalité s’ils ne rentrent pas dans les trois mois suivant leur convocation par les autorités.

 Par ailleurs, plus de 80 associations accusées d’activités portant atteinte à la sûreté de l’Etat” ont été fermées.

commentaires

commentaires

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!