Culture

"Les chevaliers du Saint Coran": Ahmed Chaouchi et Imane Yahi remportent le premier Prix

  • Dans la catégorie filles, le 2e prix a été remporté par Aicha Naidjat de la wilaya de Laghouat, tandis que le 3ème prix est revenu à Mounira Roubibi de la wilaya de Msila. Dans la catégorie garçons, le 2ème et 3ème prix sont revenus successivement à Ahmed Benamira de la wilaya de Annaba et Farouk Karourou de la wilaya de Biskra. Le quatrième et dernier prime s’est déroulé à l’issue des éliminatoires. Les six candidats ont récité, l’un après l’autre, des versets coraniques en tentant de mettre en valeur leurs capacités vocales en matière de récitation et psalmodie du Saint Coran.
  • La caravane des "Chevaliers du Saint Coran", organisée par la chaîne "El-Qoraâne El-karim" de la télévision algérienne en collaboration avec le ministère des Affaires religieuses et du Wakf, avait démarré d’Alger le 16 avril dernier, à l’occasion de la journée du Savoir pour parcourir toutes les wilayas du pays en quête des meilleurs récitants du Saint Coran.
  • La soirée s’est déroulée en présence de M. Abdelaziz Belkhadem, ministre d’Etat, représentant personnel du président de la République, M. Abdelaziz Bouteflika, M. Nacer Mehal, ministre de la communication, M. Bouabdallah Ghlamallah, ministre des Affaires religieuses et du wakf, M. Amar Tou, ministre des Transports, M. Mustapha Benbada, ministre du Commerce, M. Moussa Benhamadi, ministre de la Poste et des technologies de la communication et de l’information, M. Smail Mimoune, ministre du Tourisme et de l’Artisanat et M. Abdelkader Eulmi, directeur général de la Télévision algérienne ainsi que de nombreuses personnalités.
  • Les six candidats ayant accédé à la finale ont reçu leurs prix durant une cérémonie diffusée en directe sur la chaîne "El-Qoraâne El-karim" de la télévision algérienne.
  • Plus de 1860 candidats à travers le territoire national ont participé aux différentes étapes du concours , rappelle-t-on.
  • Les deux lauréats Ahmed Chaouchi de la wilaya de Chlef et Imane Yahi de la wilaya de Saida qui ont remporté le premier prix, ont reçu 2.500.000 DA chacun, deux omra et un ordinateur portable. Le deuxième prix comprend une prime d’une valeur de 1.500.000 DA, deux omra et un ordinateur portable. Le quatrième prix comprend, quant à lui, une prime de 500.000 DA, deux omra et un ordinateur portable.
  • Cheikh Ennacer Ben Mohamed El-Mermouri de la wilaya de Ghardaïa, qui était l’invité d’honneur de cette finale, a salué cette "magnifique initiative" qui contribue à l’enseignement et à la diffusion du saint Coran.
  • Cette soirée religieuse a, par ailleurs, été marquée par des madihs interprétés par la troupe "nassamat" de Blida et le mounchid Zoheir Fares.
  • Ce quatrième prime s’est clôturé par la récitation de versets du saint Coran par le lauréat Ahmed Chaouchi.
  • Ce dernier a exprimé à l’APS sa joie et son bonheur, soulignant l’importance de tels programmes dans la promotion et la diffusion de l’enseignement du saint Coran en Algérie. Il a par là même salué la chaîne du saint Coran pour ses efforts et son rôle dans la réussite de ce programme.
  • Concernant les échos de ce programme religieux en Algérie et dans le monde arabe, le docteur Abderrezak, professeur de philosophie à l’Université d’Alger, s’est dit "heureux" de ce concours qui a su réunir les différentes générations et catégories. L’Algérie, a-t-il dit, a réalisé un travail colossal
  • à travers la langue du Coran.
  • Il a également souligné la nécessité de tirer des enseignements de ces concours afin de corriger les lacunes et de les éviter à l’avenir.
  • Le professeur El-Hadi El-Hasseni a, pour sa part, qualifié ce programme de "louable initiative". Dès que l’opportunité se présente, les Algériens font montre d’une créativité singulière, a-t-il estimé, ajoutant qu’"il faut donner davantage de moyens à ce genre de programme afin de réaliser les objectifs escomptés aux plans arabe et mondial".
  • Le docteur Mohamed Idir Mechnane a, quant à lui, souligné que ce programme religieux constituait un pas de géant parcouru dans l’histoire de l’Algérie et du saint Coran.
  • Le docteur Noureddine Mehamedi de l’Institut des lectures a salué le rôle efficient de ce programme dans la promotion des sciences du Coran en Algérie, saluant les efforts de l’Algérie dans ce domaine. Il a enfin souhaité que le saint Coran soit un flambeau pour les jeunes et pour toutes les générations
  •  
  • Ennaharonline/ APS
  •  

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!