En direct

Les délégations syriennes ne seront pas dans la même pièce au début des pourparlers

 Les émissaires du président Bachar  al-Assad et les membres de l’opposition en exil ne seront pas vendredi dans la  même pièce, contrairement à ce que souhaitait l’ONU, au début des pourparlers  de paix de Genève II, ont indiqué à l’AFP des sources concordantes.    "La rencontre se déroulera dans deux pièces séparées et Brahimi  (l’émissaire de l’ONU pour le conflit syrien) parlera à chacun des camps  séparément", a déclaré une source au sein du régime syrien à Genève. "(Lakhdar)  Brahimi va parler d’abord au régime, puis à l’opposition", a confirmé une  source diplomatique occidentale. 

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!