Monde

Les députés français votent pour un Etat palestinien

Un vote salué par la Palestine et critiqué par Israël. Mais un vote non contraignant qui ne modifie en rien la position française. Quelles peuvent donc être les suites de ce vote symbolique ?

Après l’Assemblée nationale, il y aura le Sénat le 11 décembre où le vote devrait également être favorable à la reconnaissance de l’Etat de Palestine. On verra si dans les prochains mois d’autres parlements nationaux prennent de telles initiatives, après les votes en Grande-Bretagne, en Espagne, puis en France. Un texte comparable a par ailleurs été déposé au Parlement européen. Le vote a été repoussé et pourrait avoir lieu fin décembre.

Mais au-delà des démarches parlementaires, la France a décidé de reprendre l’initiative diplomatique en rédigeant un projet de résolution destiné au Conseil de sécurité de l’ONU. Un texte appelant à la reprise des négociations avec – pour la première fois – l’idée d’un calendrier, sachant que les Palestiniens demandent à la communauté internationale de s’engager sur la fin de l’occupation israélienne à l’horizon 2016.

Parallèlement, la France veut organiser une conférence internationale, mais en cas de nouvel échec, Laurent Fabius assure que son pays reconnaîtra « sans délai » l’Etat palestinien.

RFI

commentaires

commentaires

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!