Monde

Les dernières heures de Gbagbo

Want create site? Find Free WordPress Themes and plugins.
  •    "Nous avons demandé à l’Onu de lui garantir son intégrité physique, ainsi qu’à sa famille (…) et d’organiser les conditions de son départ. C’est la seule chose qui reste à négocier désormais", a déclaré le ministre.
  •  
  •    Interrogé sur un éventuel exil en Mauritanie, il a répondu: "Je n’ai pas d’indication là-dessus".
  •  
  •    "J’espére que la persuasion va finir par l’emporter et qu’on évitera de reprendre des opérations militaires", a ajouté le ministre, en dénonçant un "entêtetement absurde". "Gbagbo n’a désormais plus aucune perspective, tout le monde l’a lâché", a-t-il fait valoir.
  •  
  •    "Nous allons poursuivre avec l’ONU qui est à la manoeuvre les pressions pour qu’il accepte de reconnaître la réalité". "C’est l’Onu qui négocie et qui lui demande de respecter les résolutions du Conseil de sécurité, c’est-à-dire d’admettre sa défaite", a-t-il rappelé.
  •  
  •    A la question de savoir si Gbagbo encourait des poursuites pénales internationales, Alain Juppé a répondu: "Seule la Cour pénale internationale  peut prendre des décisions".
  •  
  •    Il a enfin indiqué n’avoir "aucune revendication" et "pas de piste" pour les quatre personnes enlevées lundi à Abidjan, dont deux Français.
  •    
  • Ennaharonline

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *