Monde

Les descendants des républicains espagnols commémorent la Retirada

  •    Point d’orgue de ces commémorations, lancées début février avec conférences, expositions et spectacles dans le sud de la France, près de 1.500 enfants et petits-enfants de réfugiés espagnols ont marché samedi sur leurs pas à Argelès-sur-Mer, à quelque 25 km de la frontière.
  •  
  •    Cette marche symbolisant la "Retirada" (littéralement "retraite") les a conduits jusqu’à la plage d’Argelès-sur-Mer, où avait été aménagé, entre des barrières de fil de fer barbelé, le premier camp de réfugiés espagnols, où beaucoup périrent de froid ou de maladie.
  •  
  •    Une cérémonie suivra, dimanche à Collioure, non loin d’Argelès, sur la tombe du poète Antonio Machado, mort le 22 février 1939, quelques jours après son arrivée en France, accompagné de sa mère.
  •  
  •    Quelque 500.000 personnes, civils affamés et soldats en déroute de l’armée républicaine, ont fui après la chute de Barcelone, fin janvier 1939, sous la poussée des forces franquistes soutenues par l’Allemagne d’Hitler et l’Italie de Mussolini.
  •  
  •    Chaque mois de février, ces chemins de la "Retirada" sont empruntés par des descendants de réfugiés, des sympathisants, des scolaires. "Il y aussi un regain d’intérêt pour l’histoire des républicains espagnols car ils sont porteurs de valeurs qui ont du sens dans le contexte international d’aujourd’hui", relève Serge Barba, enfant de réfugié, né en France et président de l’Association Fils et filles de républicains espagnols et enfants de l’exode (FFREEE).
  •  
  •    "La guerre d’Espagne et ses expériences de collectivisme est une mine d’études pour les gens qui ont envie de transformer la société actuelle", estime Miguel Martinez Lopez, auteur d’un livre sur l’exil des réfugiés politiques espagnols en Algérie, un chemin qu’il a dû prendre avec ses parents en 1939.
  •  
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

commentaires

commentaires

Voir plus

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *