Economie

Les dettes des bénéficiaires de projets Ansej ne seront pas effacées

  • Dans une déclaration à Ennahar, hier, en marge de la conférence de presse qui a suivie les travaux de la tripartite, le premier ministre a fait savoir que l’effacement des dettes contractées par les jeunes investisseurs dans le cadre de l’Ansej n’était pas à l’ordre du jour.
  •  
  • La déclaration du premier ministre vient confirmée celle du ministre des finances, Karim Djoudi, quant à l’impossibilité d’effacer les dettes des jeunes investisseurs de l’Ansej. Le ministre a alors indiqué que les banques devraient récupérer les fonds octroyés aux jeunes sous formes de crédits pour la création des petites et moyennes entreprises.
  • La déclaration du ministre intervient pour mettre un terme aux rumeurs sur la question.
  •  
  • Selon les chiffres avancés par Ouyahia, 15.000 dossiers ont été traités et leurs propriétaires ont bénéficiés de crédits depuis janvier dernier, et 200.000 jeunes intégrés dans le cadre du pré-emploi dans des entreprises économiques et administratives.
  •  
  •  
  • Ennahar/ Amel Lakel

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close