Monde

Les élections au Soudan: l'un des scrutins les plus complexes au monde

  • Dans le nord (15 Etats régionaux):
  • Les électeurs votent pour le président du pays, leurs députés à l’Assemblée nationale, le gouverneur de leur Etat respectif et les élus à l’Assemblée régionale (majlis al-wilayat). L’élection du gouverneur et des députés régionaux dans l’Etat sensible du Kordofan-Sud, situé à la lisière du Sud Soudan, a été repoussée de deux mois.
  • 60% des sièges aux Assemblées nationale et régionales sont attribués de manière nominative, en fonction des circonscriptions électorales. Les 40% restants relèvent de listes électorales, féminines (25% des sièges) et relatives aux partis politiques (15%).
  • Un électeur nordiste votera donc à huit reprises: présidentielle, député de sa circonscription nationale, gouverneur de son Etat régional, député de sa circonscription régionale, liste des femmes pour les législatives nationales, liste des partis inscrits aux législatives nationales, liste des femmes pour les législatives régionales et liste des partis aux législatives régionales.
  •    
  • Dans le sud (10 Etats régionaux):
  • Le processus est encore plus complexe. Les électeurs votent aussi pour le président du gouvernement semi autonome du Sud Soudan et les députés de l’assemblée législative du sud Soudan, la liste des femmes et la liste des partis à l’assemblée législative sudiste.
  • Au total, les Sud Soudanais devront donc cocher 12 cases pour faire leur devoir de citoyen. Un test difficile pour une population peu habituée à la démocratie et dont le taux d’analphabétisation est l’un des plus élevés au monde (plus de 70%). Sur les bulletins, chaque parti est représenté par un logo afin de faciliter l’exercice du vote.
  •    
  • Les Soudanais ont eu cinq semaines, en novembre et décembre derniers, pour s’inscrire. Au total, 16 millions de personnes sont officiellement enregistrées sur ces listes électorales dont l’authenticité est contestée par l’opposition. 
  •    
  • Quelque 10.750 bureaux de vote sont prévus à travers le pays. Sur trois jours, chaque électeur disposera donc en théorie d’environ une minute pour voter.
  •    
  • La commission électorale soudanaise estime être en mesure d’annoncer les résultats d’ici le 18 avril. Si un candidat aux présidentielles n’obtient pas de majorité simple (50% + un vote), ce qui est peu probable, un second tour sera organisé les 10 et 11 mai.
  •    
  • Au total, plus de 14.000 candidats participent à tous les niveaux à ces élections boycottées par une partie de l’opposition. 
  •    
  • Ennaharonline/ AFP

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close