AlgérieSociété

Les élèves défient Benghabrit et désertent les écoles

Algérie – Nombre de lycées  ont enregistré un taux d’absents important  dans les classes depuis avril dernier, pourtant,la ministre de l’Éducation Nationale, Nouria Benghabrit  avait  révélé, dernièrement, que  l’arrêt des cours est fixé au 30 juin pour cette année scolaire qui s’achèvera dans quelques semaines.

Les  élèves du collège  n’ont pas fait exception à la règle .Certains élèves ont déjà déserté les classes, prétextant, qu’ils ont terminé les examens du troisième trimestre de l’année en cours.

Joint par  nos soins au téléphone, le président du Snapest, Méziane Mériane, estime, ce jeudi,  qu’ il est nécessaire de trouver une « solution »  à ce problème qui persiste dit-il, en l’absence de « sanctions » contre les absences « injustifiées » dans nos écoles.

M .Meraine déclare à ALG 24, qu’il est  impossible de prolonger les cours  jusqu’à 30 juin, alors que  les compositions du troisième trimestre sont terminées .Précisant que les dates de ces dernières  ont été programmées, en fonction de la date du bac fixé initialement pour  le 3 juin .

Les sujets de la 5 e AP sont « abordables » 

Cependant, il ajoute  qu’ » il faut motiver les élèves à rejoindre les bancs des classes  non pas avec une circulaire, mais il faudra leur  créer un climat pédagogique identique à celui du milieu de l’année scolaire ».

Interrogé en outre, sur les sujets de l’examen de fin du cycle primaire qui a eu lieu hier mercredi, le syndicaliste indique que la  5 e est un examen et non pas un concours.Ajoutant que les sujets sont  à la portée de tout élève  de niveau moyen. Les sujets sont  « abordables », lance ce pédagogue.

Lire aussi : Éducation nationale : l’arrêt des cours fixé au 30 juin

 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close