En direct

Les élèves ont la même chance de réussite en consacrant les concepts d'équité et de qualité

 Le ministère de l’Education nationale entend passer à un palier supérieur en assurant l’égalité des chances pour la réussite de tous les élèves à travers la consécration des concepts d’équité et de qualité et par la mobilisation de tous les moyens matériels, humains et pédagogiques.

  De l’Education pour tous à une chance de réussite pour tous, tel est l’objectif que le ministère de l’Education nationale entend atteindre en assurant à tous nos enfants les mêmes chances de réussite par la consécration des concepts d’équité et de qualité, a affirmé la ministre de l’Education nationale, Benghebrit dans un entretien à l’APS à la veille de la rentrée scolaire 2015-2016.

  En consécration du concept d’équité, une nouvelle méthodologie a été adoptée cette année pour endiguer l’échec et la déperdition scolaire, il s’agit selon la ministre de la numérisation du secteur et d’une rationalisation de la gestion du volume horaire scolaire, en assurant 32 semaines d’activités effectives.

  Cette rentrée sera également marquée par la vulgarisation de l’enseignement de la langue amazighe, qui passera de 11 à 20 wilayas, a-t-elle ajouté précisant que l’élargissement de l’éducation préscolaire est à même de consacrer le concept d’équité sur lequel mise le ministère, en ce sens que l’élève qui bénéficie de cette éducation a plus de chance de réussir au primaire.

  Dans ce contexte, Benghebrit a souligné que l’élargissement de l’éducation préscolaire est une mission qui incombe à tous les secteurs, en tête desquels les ministères de l’Intérieur, de la solidarité et des affaires religieuses ainsi que les grandes entreprises économiques.

  D’autre part et en vue de garantir la scolarisation des enfants aux besoins spécifiques, le ministère de l’Education envisage d’augmenter en collaboration avec le ministère de la solidarité nationale le nombre des classes spéciales pour les enfants aux besoins spécifiques, en particulier les autistes et les malentendants, a précisé la ministre.

   Elle a souligné à ce propos que 142 établissements scolaires dans 22 wilayas du pays avaient ouvert des classes au profit de cette catégorie et que le nombre d’enfants scolarisés atteints d’autisme était de 1.236 enfants.

Aps 

Tags

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!