En direct

Les entreprises publiques se serrent les coudes

A l’approche de la tripartite qui devait consacrer une grande partie des discussions à la relance de l’économie nationale, plusieurs entreprises publiques  se serrent les coudes. En effet, plusieurs entreprises relevant du secteur économique, à l’instar de l’Etusa, SNVI, Cosider ont signé des conventions pour l’achat de fournitures.  Selon le secrétaire général de l’UGTA, Madjid Sidi Said, «ces conventions contribuent à préserver près de 250.000 emplois».
Deux entreprises relevant du ministère des Transports et la société de gestion des participations de l’Etat des Industries manufacturières (SGP-MI) ont signé, dimanche à Alger, deux conventions de fourniture de tenues de travail à plus de 6.000 employés, dans le cadre de la promotion de la production nationale. Il s’agit d’une convention entre SGP-MI et la société de gestion de participations de l’Etat pour les transports SGP-T pour la fourniture de tenues de travail à près de 4.080 employés et d’une seconde convention entre SGP-MI et l’entreprise de transport urbain et sub-urbain d’Alger (ETUSA) pour la fourniture de 2.500 tenues de travail. La cérémonie de signature s’est déroulée au siège de l’Union générale des travailleurs algériens (UGTA) qui abrite actuellement une exposition des industries manufacturières et du textile, en présence des ministres des Transports, du Développement industrielle et de la promotion des investissements et du Commerce, respectivement Amar Ghoul, Amara Benyounes et Mustapha Benbada ainsi que le secrétaire général de l’UGTA, Abdelmadjid Sidi Said.Le ministre a indiqué qu’"une seconde importante convention sera signée en mars en collaboration avec l’UGTA et concernera des milliers d’employés des transports terrestre, maritime et aérien". De son côté, Benyounes a estimé que de telles conventions "aident à préserver des milliers d’emplois dans le secteur du textile" annonçant par la même la signature lundi d’un contrat de partenariat entre la société Cosider et la Société nationale des véhicules industrielles (SNVI)".Il a précisé que "d’autres accords de partenariat seront conclus dans les semaines à venir entre des entreprises publiques et privées dans le cadre du soutien au programme de promotion de la production nationale". Pour sa part, le ministre du Commerce a indiqué que cette convention "est à même d’accompagner le secteur du textile et de hisser le niveau de compétitivité des entreprises nationales".

Articles en lien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

error: Le contenu est protégé !!